Max et Charlie, petits vampires gastronomes

La « blood soup », littéralement « soupe de sang », est un bonheur de simplicité. N’ayez crainte, rien avoir avec la soupe au sang de lapin, ou autre torture culinaire… La « blood soup » n’a de sanguinaire que la couleur, et au goût, on est pas très loin du bortsch slave. Elle est faite en 15 minutes tout au plus, elle est savoureuse et, ô miracle, elle plaît aux enfants.

Normal, elle a été inventée pour et par des enfants.

Max et Charlie sont deux petits bonhommes de 6 ans, moitié français, moitié anglais. Un soir d’Halloween, pour marquer le coup, leur papa improvise avec eux un menu spécial. Peu d’ingrédients, et peu de temps… Mais beaucoup d’imagination et d’ingéniosité ! « Blood soup » (soupe betteraves/tomates) en entrée, « Witch spaghetti » (spaghetti à la tapenade d’olives) en plat et « Spider cakes » (gaufres au miel pour faire le corps de l’araignée et morceaux de réglisse ruban pour faire les pâtes) en dessert… Halloween est passé, la « blood soup » est restée, et fait maintenant partie intégrante des repas de la famille !

La blood soup est un bel exemple de cuisine du placard, débrouille, et réalisable avec des petits vampires ! « Nous épluchons, râpons, faisons la vaisselle mais nous ne coupons pas les légumes car nos parents ne veulent pas avoir de vrai sang dans la soupe… »


BLOOD SOUP, de Max et Charlie, une des 4 recettes à adopter dans Fricassée numéro 4, « dans laquelle on ne cuisine (presque) pas… »

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire