Céline et ses naans

Céline est agricultrice dans le Pas-de-Calais. Elle tient une ferme avec son mari Mikaël, ils ont 3 petits garçons et sont donc bien bien occupés. Mitonner des petits plats passe un peu en arrière-plan. Ça ne l’empêche pas d’adorer cuisiner : « Un mercredi pluvieux, c’est un mercredi pâtisserie avec les enfants ». Et il y a une chose qu’elle aime faire par-dessus tout, depuis toute petite, c’est la pâte. La pâte sous toutes ses formes : pâte à gâteaux, pâte brisée, pâte sablée, pizza, naans, brioche, buns, crêpes, etc…

Pourquoi donc cette affection pour la pâte ?

Eh bien, ce qu’on a oublié de vous dire, c’est que, pendant quelques années, Céline a transformé le blé de sa ferme en farine, farine bio évidemment ! On peut dire qu’elle a été un peu « meunière » du coup. Elle a décliné et réalisé tout ce qui pouvait se faire à base de farine pour mettre en avant son produit.

Elle est bien entraînée, avec l’aide de quelques passionnés, et manie le pétrissage de la pâte levée avec brio. Elle connaît aussi plein de petites techniques et astuces insoupçonnées… Selon elle, la farine est un produit vivant, et très intéressant culinairement parlant. C’est la base de tellement de plats ! « Partir de produits bruts comme la farine, les oeufs ou encore les pommes, mon défi est d’imaginer de nouvelles recettes, d’apprendre de nouvelles techniques… Je suis persuadée que tous les plats sont accessibles, mêmes les plus techniques, avec un peu de patience ».

Les naans sont la rencontre entre son amour pour la cuisine indienne, colorée et épicée, et ses produits fermiers. Elle les sert accompagnés de soupe, et ses garçons en raffolent !


Naans indiens, de Céline, une des 4 recettes à adopter dans Fricassée numéro 3, « dans laquelle on importe… »

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire