« pop food » #2 : la blanquette de veau de mamie Yvette

La blanquette de veau, c’est vu, revu et rata-vu. Une image fade et beige lui colle à la peau, un peu comme la sauce blanche, laissée trop longtemps sur la table dominicale.

Figée dans le temps, il était temps de la dépoussiérer. C’est le pari réussi de Yvette Hennion, alias Mamie Yvette, qui parvient avec brio à nous délivrer une recette simple, conviviale et modulable. Ca tombe bien, c’est tout ce qu’on recherchait.

Yvette est née il y de ça 91 ans, dans la cuisine de la maison qu’elle occupe encore à l’heure actuelle, à Lille Bois Blanc… Une anecdote qui ne s’invente pas. Du coup, sa blanquette pourrait être la recette ancestrale (sa maman la préparait déjà, c’est dire…). Eh bien, pas du tout ! Elle a l’humilité qu’on attend des cuisiniers du quotidien. Elle est pratique, simple, et évidemment, savoureuse. Les ingrédients sont plus ou moins variables, voire interchangeables (on peut remplacer le veau par du porc, les navets par du céleri boule…). Avec de bons produits de saison, c’est bien sûr 20 000 fois meilleur.

La blanquette de Mamie Yvette, un souvenir vibrant, vivant, résolument pop.

champi


Blanquette de veau pop, de Mamie Yvette, une des 4 recettes à adopter dans Fricassée numéro 1, « dans laquelle on se souvient… ».

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire